Caisse de pension: vous en prendrez bien un peu plus?

Caisse de pension: vous en prendrez bien un peu plus?

Attirer et fidéliser une main-d’œuvre qualifiée constitue un véritable défi pour tout employeur. Les PME en particulier doivent proposer un avantage en plus pour se démarquer. Avec des prestations modernes du 2e pilier, elles peuvent marquer des points et se positionner en employeur responsable.

Selon les clichés, ce sont surtout les grandes entreprises qui offrent des prestations complètes dans la prévoyance professionnelle. Mais les PME peuvent elles aussi prévoir une solution de caisse de pension qui apporte une valeur ajoutée à leurs collaborateurs. Vous pouvez vous différencier en tant que patron de PME dans les thèmes suivants:

Sans rendement, pas de rémunération

Il y a rendement des placements et rendement des placements. En choisissant une institution de prévoyance avec une stratégie de placement durable et réussie, on obtient une rémunération plus élevée sur l’avoir de vieillesse de ses collaborateurs. C’est justement dans l’actuelle période de taux d’intérêt bas que c’est un argument important pour que la caisse de pension (CP) reste un élément important de la prévoyance vieillesse.

Ajoutez encore un petit plus

La loi oblige l’employeur à s’acquitter d’au moins la moitié des cotisations de la caisse de pension. Si l’employeur verse davantage, par exemple les deux tiers, ses collaborateurs auront à la fin du mois plus d’argent net dans leur porte-monnaie. Ce sont surtout les employés d’un certain âge qui paient des cotisations proportionnellement élevées pour le 2e pilier qui en bénéficient. Mais les plus jeunes en profitent aussi car leurs salaires sont souvent encore bas. Ils sont donc contents de gagner quelques francs en plus. Cela peut également être un bon argument lors des entretiens sur le salaire. Optez, en tant que chef d’entreprise, pour cette solution. Vous payez certes des cotisations de CP plus élevées, mais vous pouvez les enregistrer comme charges d’exploitation.

Assurez une part de salaire plus élevée

Selon la loi, les collaborateurs doivent être assurés dans la prévoyance professionnelle à partir d’un salaire annuel de 21'330 francs suisses. Selon la loi, ce n’est pas le salaire entier qui est assuré d’office, mais seulement une certaine partie, parce que la déduction de coordination LPP à hauteur de 24'885 francs suisses s’applique. En tant qu’employeur, vous pouvez renoncer volontairement à la déduction de coordination ou encore assurer des salaires au-delà du salaire LPP obligatoire de 85'320 francs suisses. Une autre possibilité consiste à assurer 100 pour cent du salaire pour les employés à temps partiel. Vous augmentez ainsi de manière ciblée votre attractivité auprès de certains groupes de collaborateurs, par exemple les travailleurs à temps partiel ou les cadres gagnant bien leur vie.

Offrez une meilleure couverture du risque

Les prestations en cas de décès et d’invalidité sont très importantes, en particulier pour les familles ou les propriétaires de logement. En offrant une solution qui va au-delà du minimum LPP, on se positionne bien auprès des collaborateurs. En effet, les différences dans les prestations peuvent être considérables et représenter pour la rente d’invalidité ou de veuve près de 10’000 francs suisses par an. Et en cas de coup dur, la petite cotisation supplémentaire peut représenter une grande valeur ajoutée pour vos collaborateurs.

Conseil d’expert: vérifiez les options proposées par votre caisse de pension.

Connaissez-vous le montant des prestations de votre caisse de pension et savez-vous si elle offre déjà la solution optimale à vos collaborateurs? Découvrez-le ensemble avec un ou une spécialiste en prévoyance. Il ou elle peut vous expliquer ce qu’offre votre institution de prévoyance – et si elle peut encore être optimisée.

Plus d'articles

Interview d’experts: Le travail flexible pour les PME

Deux experts en matière de travail flexible expliquent les opportunités et les risques de cette forme de travail – pour les entreprises et pour les collaborateurs.

Prévoyance: termes techniques expliqués simplement

Veuillez trouver ici une explication concise des principaux termes techniques de la prévoyance.

Ce qui fait la réussite du modèle Vita

De plus en plus d'entreprises optent pour des solutions d'assurance semi-autonomes. Car celles-ci offrent plus de marge de manœuvre en matière de placement – et ainsi une rémunération plus élevée.
BackToTop