Fondation collective Vita: rémunération supplémentaire malgré une situation difficile sur le marché

Fondation collective Vita: rémunération supplémentaire malgré une situation difficile sur le marché

Bien que les pertes de valeur importantes sur les marchés financiers entraînent une baisse des réserves de nombreuses caisses de pension, les assurés de la Fondation collective Vita peuvent se réjouir d’une rémunération attractive. Le modèle de rémunération éprouvé permet une rémunération des avoirs de vieillesse pouvant atteindre 1,20% l’an prochain.

L’année boursière 2022 a été particulièrement difficile: la pression de l’inflation, la hausse des taux d'intérêt qui l’accompagne ainsi que les incertitudes géopolitiques ont conduit à des chutes dans presque toutes les catégories de placement. La performance nette de la Fondation collective Vita s’élève à -8,45 pour cent depuis le début de l’année. Les données de performance actuelles sont publiées sur vita.ch.

Taux de couverture indicatif de 102,27 pour cent fin novembre 2022

L’évolution de la performance se reflète dans le taux de couverture: fin novembre 2022, ce taux indicatif s’élevait à 102,27 pour cent. «Fin 2021, nos réserves de fluctuation de valeurs cibles étaient entièrement constituées, ce qui a pu jouer un rôle d’amortisseur utile durant cette année de placement difficile», explique Werner Wüthrich, Directeur de la Fondation collective Vita. «Grâce à cet amortisseur, nous pourrons accorder une rémunération supplémentaire à nos assurés en 2023 aussi.»

Rémunération des avoirs de vieillesse

En cette année 2022 déjà, les assurés de la Fondation collective Vita peuvent se réjouir d’une rémunération attractive des avoirs de vieillesse. La rémunération globale maximale s’élève à 2,90 pour cent. La Fondation collective Vita est l’une des rares fondations sur le marché qui communique la rémunération des avoirs de vieillesse à l’avance pour l’année suivante. La fixation de la rémunération des avoirs de vieillesse est effectuée selon un mécanisme clair et réglementé: une rémunération supplémentaire est versée à partir d’un taux de couverture de 102 pour cent. La rémunération de base correspond au taux d'intérêt minimal de la LPP fixé par le Conseil fédéral, qui s’élève actuellement à 1 pour cent. En 2023, la Fondation collective Vita rémunèrera donc les avoirs de vieillesse globaux comme suit:

     Adhésion à la prévoyance dans l'année
Taux d'intérêt 2020 or earlier 2021 2022 2023
2023 Rémunération totale 1,20% 1,10% 1,00% 1,00%
Rémunération de base 1,00% 1,00% 1,00% 1,00%
Rémunération supplémentaire 0,20% 0,10% 0,00% 0,00%
2022 Rémunération totale 2,50%* 1,70% 1,00% -
Rémunération de base 1,00% 1,00% 1,00% -
Rémunération supplémentaire 1,50% 0,70% 0,00% -
* Les clients dont le contract a débuté avant le 01.01.2018 recevront la dernière tranche d'intérêt de 0,40% du modèle de pension précédentet donc un taux d'intérêt total de 2,90%.
 

Taux de conversion Vita Classic pour les années 2023 à 2025

Afin de contrer la redistribution et de pouvoir proposer une solution de prévoyance durable et juste à tous les assurés, la Fondation collective Vita adapte les taux de conversion à la situation actuelle. Ainsi, elle tient compte des évolutions de la situation sur le marché et de l’augmentation de l’espérance de vie.

  à partir du 1er janvier 2023 à partir du 1er janvier 2024 à partir du 1er janvier 2025
Hommes, 65 ans 5,70% 5,60% 5,50%
Femmes, 64 ans 5,70% 5,60% 5,50%

Ces taux de conversion sont déjà pris en compte dans l’attestation de prévoyance pour l’année 2023. Pour les personnes assurées avec un début de rente au 1er janvier, les taux de conversion de l’année précédente s’appliqueront. Les taux de conversion seront également indiqués dans le règlement de prévoyance 2023 qui sera disponible sur vita.ch/downloads à partir de fin 2022.

La réforme de l’AVS introduit un nouvel âge de référence pour les femmes

La votation populaire sur l’AVS a été approuvée le 25 septembre 2022. L’âge de référence – nouveau terme désignant l’âge de la retraite ordinaire – des femmes passera progressivement de 64 à 65 ans. Pour les hommes, l’âge de référence reste 65 ans. Les nouvelles dispositions légales relatives à l’âge de référence s’appliquent également à la prévoyance professionnelle. Elles devraient entrer en vigueur au 1er janvier 2024 et par conséquent, elles ne sont pas encore prises en compte dans l’attestation de prévoyance pour l’année 2023.