La Fondation collective Vita conclut de nouveaux partenariats dans le domaine de la durabilité

La Fondation collective Vita conclut de nouveaux partenariats dans le domaine de la durabilité

La Fondation collective Vita devient membre de Swiss Sustainable Finance (SSF). Après avoir déjà signé les Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies (UN PRI) à la fin de l’année 2020, ce partenariat est le deuxième conclu dans le domaine de la durabilité. De cette façon, la Fondation collective souhaite souligner que les critères de durabilité jouent un rôle essentiel dans ses processus de placement.

La Fondation collective Vita adhère à de nouvelles et diverses initiatives de durabilité. Elle a signé fin 2020 les six Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies (UN PRI) et devient ainsi membre d’une initiative financière mondiale regroupant plus de 3’000 investisseurs, asset managers et prestataires de services financiers. Dans le cadre de l’initiative, la Fondation collective Vita déclare vouloir intégrer les critères ESG (Environnement, Social et Gouvernance d’entreprise) dans les décisions d’investissement. En outre, la Fondation collective Vita est désormais membre de Swiss Sustainable Finance (SSF). SSF s’est défini comme objectif de renforcer le positionnement de la Suisse sur le marché mondial de la finance durable.

Rentabilité des investissements axés sur l’impact

En tant qu’investisseur actif et responsable, la Fondation collective Vita adopte une approche globale de développement durable positif. Elle intègre les critères ESG dans toutes ses décisions d’investissement et investit dans des entreprises et des projets ayant un impact environnemental ou social positif. Parmi ces projets, on retrouve les investissements réalisés dans les logements pour personnes âgées et l’habitat intergénérationnel; dans ce secteur la Fondation collective élargit ce portefeuille en permanence. La Fondation collective Vita a récemment investi 100 millions de francs suisses dans neuf immeubles locatifs comptant 121 appartements. Dans le cadre de ses placements immobiliers, la Fondation collective Vita s’est fixé pour objectif de réduire les émissions de CO2de manière continue et durable. Depuis 2010, elle est ainsi parvenue à réduire les émissions de CO2de 24%, dépassant les objectifs initialement fixés à 4%.

La Fondation collective Vita entretient également un dialogue actif avec ses gérants de fortune, qui ont tous signé les principes des Nations Unies, et exerce ses droits de vote d’actionnaire. Grâce à sa stratégie de placement durable et sa gestion de fonds, la Fondation collective Vita apporte une contribution positive à l’environnement et à la société.