Coronavirus: ce que vous devez savoir en tant qu’employeur

Le superviseur parle à son équipe

Coronavirus: ce que vous devez savoir en tant qu’employeur

Le coronavirus continue à se propager chez nous. Il règne donc une grande nervosité dans de nombreuses entreprises. Quelles mesures sont-elles exigées de la part des employeurs pour éviter la contagion au travail? Comment les collaborateurs peuvent-ils se protéger?
Le coronavirus se propage plus vite que les autres virus. Il est important que chacun agisse de manière responsable et se protège correctement, comme lors des autres épidémies de grippe: se laver régulièrement les mains, tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude. Mais quelles sont les obligations de l’employeur?

La sécurité et la protection des collaborateurs constituent la priorité absolue

Dans une situation de pandémie, vous êtes tenu, en tant qu’employeur, d’appliquer les mesures de protection ordonnées par les autorités. Les entreprises doivent cependant analyser elles-mêmes la situation et prendre les mesures de protection nécessaires, car celles-ci ne donnent que des recommandations en général.

Quelles sont vos obligations en tant qu’employeur? Vous avez un devoir d’assistance vis-à-vis de vos collaborateurs. Vous devez par conséquent prendre les mesures nécessaires à la santé de vos employés. Elles doivent empêcher la contagion ou la propagation du virus et doivent être adaptées à la situation, appropriées et raisonnables. Mettre à disposition un désinfectant pour les mains au travail constitue par exemple une mesure concrète.

Il est délicat de prendre la température des employés en général. Dans les hôpitaux ou les maisons de retraite, il est par contre judicieux et approprié de vérifier que les collaborateurs n’ont pas de fièvre. Les mesures proportionnées et raisonnables dépendent donc beaucoup du type de l’entreprise.

Comment se protéger?

  • Hygiène systématique des mains: se laver régulièrement les mains et utiliser un désinfectant, en particulier après avoir emprunté les transports publics et utilisé des mouchoirs en papier.
  • Éviter les poignées de main
  • Éternuer et tousser: dans le creux du coude ou dans un mouchoir. Jeter le mouchoir usagé dans une poubelle fermée.
  • Autoquarantaine: en cas de symptômes, comme la fièvre, la toux ou des troubles respiratoires, appeler un médecin et rester chez soi.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

En tant qu’employeur, êtes-vous responsable si vos collaborateurs tombent malades au travail?

En tant qu’employeur, vous êtes responsable si vous n’avez pas appliqué les mesures de protection ordonnées. Les collaborateurs peuvent toutefois être responsables eux aussi s’ils tombent malades et vont travailler malgré des symptômes typiques, comme la toux ou la fièvre. Un tel comportement peut même être punissable selon le cas, s’il s’agit de la propagation intentionnelle ou par négligence d’une maladie qui met en danger la vie d’autrui. Les collaborateurs sont tenus d’informer leur employeur si eux-mêmes ou des personnes de leur entourage immédiat contractent le coronavirus ou en cas de doute en raison du devoir de loyauté inscrit dans le contrat de travail.

Points auxquels vous devez prêter attention lorsque des collaborateurs présentent les symptômes du coronavirus

Il est en fait impossible de distinguer les symptômes du coronavirus de ceux d’une grippe normale. Seuls les tests de laboratoire permettent de déterminer si une personne a contracté le coronavirus. La toux ou les éternuements ne justifient pas d’effectuer ce test. Il n’est indiqué que si d’autres indices sont présents, si le malade a récemment séjourné en Chine ou en Italie du Nord, par exemple.

En tant qu’employeur, vous pouvez exiger que les collaborateurs restent chez eux en quarantaine pendant quelque temps et travaillent à domicile, dans la mesure du possible. Si ce n’est pas possible, l’employeur est tenu de continuer à verser leur salaire. Il peut en aller autrement dans le cas d’une quarantaine ordonnée par les autorités.

Que se passe-t-il s’il faut fermer l’entreprise?

Avez-vous souscrit une assurance perte de gain? Les autorités peuvent exiger que vous fermiez votre entreprise en raison du danger que représente le virus. Dans ce cas, il faut vérifier la catégorie de risque du motif de l’empêchement de travailler. L’obligation de continuer à payer le salaire existe ou non, selon le cas.

Plus d'articles

Symbole d'information E014_Info_v1_L

Crise du coronavirus: Nous offrons de l'aide

Dans cette situation extrêmement difficile, Zurich et les fondations collectives Vita souhaitent se montrer conciliantes avec leurs clients et les aider à appliquer les nouvelles dispositions légales concernant les réserves de cotisations de l’employeur, la suspension des poursuites ou les féries de poursuites.
Mann sitzt auf Werkbank und schaut ins iPad

Caisse de pension: vous en prendrez bien un peu plus?

En proposant à vos collaborateurs des prestations supérieures à la moyenne dans la caisse de pension, vous augmentez votre attractivité en tant qu’employeur.
Homme assis à son bureau

Réussir dans le travail flexible

Cinq conseils pour transformer le travail flexible en avantage pour les collaborateurs et les entreprises.
BackToTop