Conseil en prévoyance

Conseil en prévoyance

Vous souhaitez planifier votre retraite

Saviez-vous que la rente AVS et la rente LPP obligatoire versées à un retraité couvrent au maximum 60 pour cent de son revenu annuel moyen?

Vous-même et votre employeur comptez sur la Fondation collective Vita pour la prévoyance professionnelle. Pour vous remercier de votre confiance, nous vous soumettons une offre qui comblera toute lacune de prévoyance:

Faites-vous conseiller par Zurich pour éviter toute lacune dans votre prévoyance vieillesse. Un spécialiste de la prévoyance s’appuiera sur une analyse pour vous indiquer:

  • les possibilités dont vous disposez pour optimiser vos impôts
  • les avantages et inconvénients d’un rachat dans votre caisse de pension
  • les points à prendre en compte dans la planification de votre succession et votre situation en matière de logement
  • la formule de paiement la plus judicieuse dans votre cas (versement du capital ou rente)
  • la marche à suivre pour préparer pas à pas et suffisamment tôt votre départ en retraite

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous si vous souhaitez que notre spécialiste en prévoyance vous contacte. 

Conseil en prévoyance

Comment souhaitez-vous que nous vous contactions? *
Meilleur moment pour être contacté
Votre numéro d’assurance sociale (n° AVS) se trouve sur votre carte d’assurance maladie

Conseil en prévoyance

Nous serons ravis de vous présenter comment planifier progressivement et à temps votre retraite à l'aide d'une analyse de prévoyance individuelle afin que vous puissez profiter avec sérénité de la troisième phase de votre vie.

Ce qui pourrait aussi vous intéresser

Rachat dans la caisse de pension

Les éventuelles lacunes de prévoyance peuvent être comblées par un rachat dans la caisse de pension.

Solutions de Zurich

Grâce au partenariat avec Zurich, nous pouvons vous proposer d’autres solutions afin d’optimiser votre situation.

Passé les 50 ans, la prévoyance devient un sujet important

Pour profiter de sa retraite également d’un point de vue financier, il est recommandé de dresser un premier bilan à l'âge de 50 ans environ et de mettre sa prévoyance au banc d’essai.