Fondation collective Vita : Rémunération nettement supérieure au taux minimum

Fondation collective Vita : Rémunération nettement supérieure au taux minimum

Les intérêts pour 2018 s’élèvent pour l’avoir du régime obligatoire LPP à 2,4% (1,4% de plus que le taux minimum) et pour l’avoir dans le régime surobligatoire à 3,15%.

Un bon rendement des placements permet à la Fondation collective Vita de rémunérer les avoirs de vieillesse de ses assurés à un taux nettement supérieur au taux minimum de la LPP en 2018, comme les années précédentes. Les intérêts de la Fondation collective Vita pour 2018 s’élèvent à: 

  • 2,4% pour l’avoir du régime obligatoire LPP (1,4% de plus que le taux minimum légal)
  • 3,15% pour l’avoir dans le régime surobligatoire

Cette rémunération attractive profite aux clients qui se sont affiliés à la Fondation collective Vita avant le 1er janvier 2016. Avec leur fortune, les clients de longue date ont, par le passé, contribué de manière déterminante à la constitution des rendements. Même les clients qui se sont affiliés à la Fondation collective Vita en 2016 et 2017 profitent d’une bonne rémunération: 1,4% dans le régime obligatoire et 2,15% dans le régime surobligatoire.

Rémunération supplémentaire en fonction du taux de couverture au 31 octobre

Cette rémunération intéressante est possible grâce au succès et à la vaste diversification de la stratégie de placement de la Fondation collective Vita. L’année de placement en cours s’est bien passée (rapport sur les placements, septembre) et a influencé favorablement l’évolution du taux de couverture. Au jour de référence le 31 octobre 2017, selon le modèle de prévoyance de la Fondation collective Vita, ce taux de couverture a atteint 107,9% (104,6% l’année précédente), et a permis à la Fondation collective Vita de constituer une réserve d’intérêts et de distribuer de nouveau une rémunération supplémentaire à ses clients. La Fondation collective Vita a introduit son modèle de prévoyance en 2014. Celui-ci permet une distribution avantageuse des revenus des placements.

Communiqué