Vita Classic - Rapport sur les placements, 30 juin 2017

Vita Classic - Rapport sur les placements, 30 juin 2017

L'économie mondiale poursuit sa reprise

Marchés financiers

L'indice actions mondial MSCI World a atteint au deuxième trimestre de nouveaux records. Cette évolution positive est due pour l'essentiel à la tendance durable de la croissance de l'économie mondiale qui devrait se poursuivre selon les indica-teurs avancés. Le commerce mondial a enregistré une solide progression de 4% par rapport à l'année précédente, soute-nue par des dépenses d'investissement plus élevées, notamment en Asie.

L'économie américaine a envoyé des signaux mitigés. L'indice des directeurs d'achat de l'industrie manufacturière et la confiance des consommateurs ont certes évolué positivement, mais en deçà des attentes. En revanche, le taux de chômage a évolué très positivement, chutant à son plus bas niveau depuis 16 ans. En outre, les dépenses de consommation et les revenus des ménages privés ont progressé par rapport au trimestre précédent. L'institut d'émission américain a relevé ses taux directeurs à la fin du trimestre, confirmant ainsi l'amélioration des perspectives économiques et la hausse de l'inflation.

Une croissance économique supérieure à la moyenne s'est poursuivie dans la zone euro. L'indice des directeurs d'achat de l'industrie manufacturière de la zone euro a atteint son plus haut niveau depuis six ans. Cela signifie que les entreprises évaluent toujours positivement l'évolution économique. La BCE maintient cependant sa politique monétaire.

L'économie suisse a continué à croître à un bon rythme, mais des indicateurs importants montrent un fléchissement. L'indice des directeurs d'achat de l'industrie manufacturière et divers indicateurs avancés de l'économie sont restés en deçà des attentes, ce qui signale que la reprise de la croissance économique s'essouffle peu à peu. Les chiffres indiquent cependant toujours une croissance économique supérieure à la moyenne en Suisse. La hausse des exportations et l'amélio-ration des chiffres de la consommation privée le confirment. La BNS maintient également sa politique monétaire actuelle.

Rendement du portefeuille (deuxième trimestre 2017)

L’évolution du deuxième trimestre 2017 entraîne un jugement modérément positif: après un mois d’avril encourageant (0,83 pour cent), le mois de mai enregistre une performance de 0,31 pour cent, suivi du premier mois de l’année présen-tant une performance négative: le mois de juin avec -0,36 pour cent. Cela donne une moyenne de 0,78 pour cent pour le deuxième trimestre 2017.

Toutes les catégories de placement du portefeuille ont contribué positivement au résultat trimestriel, à l’exception des placements alternatifs (-0,02 point de pourcentage).

En élargissant l’observation à la totalité du premier semestre 2017, on peut cependant tirer un bilan positif grâce à la per-formance de 2,96 pour cent. La moitié de celle-ci a été pratiquement réalisée en février. Au total, nous avons cinq mois positifs contre un mois négatif.

«Rapport sur les placements, 30 june 2017»