Communiqué Fondation collective Vita : un rendement de 1,2%, supérieur à la moyenne

Communiqué Fondation collective Vita : un rendement de 1,2%, supérieur à la moyenne

La Fondation collective Vita a réalisé un rendement de 1,2% en 2015. Avec ce résultat des placements dans une année délicate, la plus grande fondation de prévoyance semi-autonome surperforme nettement la performance médiane des caisses de pension suisses.

Dans un environnement de placement très exigeant, la Fondation collective Vita a réalisé un rendement annuel de 1,2% en 2015. Ce résultat des placements dépasse de 0,5% le rendement médian des caisses de pension suisses qui a atteint 0,7% (comparaison des performances de l'association suisse des institutions de prévoyance ASIP) et est nettement supérieur à l'indice des caisses de pension CS CP (0,9%) et au baromètre UBS CP (0,8%).Vous trouverez les détails à ce sujet dans le rapport des placements du 31.12.2015.

Les assurés profitent d'intérêts élevés

De 2012 à 2014 déjà, la stratégie de placement largement diversifiée de la Fondation collective Vita a permis d'obtenir de bons rendements, supérieurs à la moyenne, sur le capital d'épargne des assurés. Grâce à cette excellente base de rendement et à son modèle de prévoyance innovant, la Fondation collective Vita peut offrir une rémunération élevée au capital de prévoyance, même dans l'environnement de taux bas actuels : 2,25% dans le régime obligatoire, 3% dans le régime surobligatoire.

Une gestion prudente des risques

Pour la Fondation collective Vita, l'environnement de placements volatil et la correction actuelle de la Bourse ne sont pas une raison pour modifier sa stratégie de placement largement diversifiée. «Notre stratégie se base sur la sécurité à long terme et est adaptée à la structure d'assurés de notre fondation semi-autonome», déclare le Directeur Samuel Lisse. «De plus, notre modèle de prévoyance innovant atténue l'influence des fluctuations de valeur des marchés des capitaux par le biais de fonds propres.» La sécurité des capitaux de prévoyance constitue l'objectif prioritaire de la Fondation collective Vita. «En 2016 également, nous continuerons à gérer avec prudence les risques du marché des capitaux», affirme Samuel Lisse.

La plus grande fondation collective semi-autonome avec plus de 19'700 entreprises

Avec environ 117‘000 assurés et plus de 19'700 entreprises, la Fondation collective Vita est la plus importante fondation collective semi-autonome de Suisse. Elle gère des fonds de prévoyance à hauteur de CHF 10,7 milliards.

«Communiqué 7 mars 2016»